Toyota – Onnaing : publicité gratuite… et mensongère

21 Septembre 2022

L’usine Toyota d’Onnaing, dans le Nord, se fait de la publicité gratuite dans le journal local, à la télévision, à grands coups d’annonces de 500 embauches en CDI d’ici 2024. C’est, dans l’ensemble et dans le détail, une publicité bien mensongère.

Les nombreux travailleurs qui ont enchaîné les contrats précaires, en CDD, en intérim, en contrat pro pendant des mois doivent rire jaune : la promesse d’embauche est toujours là, et eux ne sont plus à l’usine. Et quand le directeur a annoncé ces 500 embauches devant tous les salariés réunis, il n’y a eu aucun applaudissement mais plutôt un gros brouhaha provoqué par des centaines d’ouvriers en CDD en fin de contrat, et qui ne seront pas embauchés en CDI.

Toyota se vante aussi d’un « coup de pouce » sur les salaires pour rattraper l’inflation. Quelle mauvaise blague ! La direction s’est contentée de répercuter les hausses du smic, ce qui a permis d’ailleurs à beaucoup de travailleurs de se rendre compte qu’en fait ils étaient smicards. Et cela ne rattrape absolument pas la flambée des prix.

Les conditions de travail sont de plus en plus dures : à l’usine, depuis la reprise fin août, les cadences sont encore plus dures à supporter, l’overtime (le temps de travail supplémentaire chaque jour) est systématique, les samedis matin, dimanches de nuit et certains jours fériés sont travaillés.

Travailler à Toyota ne fait rêver personne. Ainsi un travailleur de Toyota plein d’humour a commenté, sur le site de La Voix du Nord, l’article sur les embauches en adressant un « Condoléances ! » aux futurs embauchés. Visiblement la propagande patronale, même relayée par les médias, ça ne convainc pas.

Correspondant LO