Hôpital de Montluçon : désert médical pour les enfants

21 Septembre 2022

Près de 5 000 personnes ont manifesté samedi 17 septembre à l’appel du collectif Les Orphelins du soin de Montluçon, dans l’Allier.

D’abord devant le centre hospitalier de la ville, avant de se rendre en cortège à la sous-préfecture, pour protester contre la disparition annoncée au 1er novembre du service de pédiatrie.

La dernière pédiatre en poste, sur sept en service il y a quatre ans, a démissionné, épuisée. Les autorités de santé n’ont rien fait pour anticiper cette situation, qui risque de laisser sans soins des milliers d’enfants dans une vaste région comprenant une partie de la Creuse et du Cher, bien au-delà de l’agglomération montluçonnaise. Cette fermeture n’est d’ailleurs que la dernière en date des attaques que subit cet hôpital dans la période récente, avec la fermeture partielle des Urgences et du service de radiologie.

La manifestation, d’une ampleur rarement atteinte sur le bassin montluçonnais, a permis d’exprimer la colère face à une situation sanitaire catastrophique qui obligerait les patients à se rendre à cent kilomètres, ou plus pour certains, à l’hôpital de Clermont-Ferrand, les seuls palliatifs prévus à ce jour étant la venue de médecins de Vichy ou Moulins pour quelques consultations.

Les participants se sont séparés heureux du succès de leur mouvement, convaincus qu’il n’était pas question d’en rester là.

Correspondant LO