Laurent Retread – Avallon : un patron “autrement neuf”

07 Septembre 2022

Nos correspondants locaux de la région Bourgogne ont reçu un courrier du directeur des usines Laurent Retread à Avallon (groupe Michelin).

La distribution du bulletin quinzomadaire Lutte ouvrière, à partir du trottoir longeant le garage à vélos face à l’usine, provoque en effet ses plaintes.

Les camarades publiant ce bulletin nous ont fait part de l’article réponse qu’ils ont publié dans le dernier numéro, dans cette usine qui produit des pneus rechapés et dont le slogan publicitaire est « Des pneus autrement neufs » :

« Il semblerait qu’on ait enfin trouvé un patron qui se préoccupe réellement de la santé physique et mentale de ses salariés. En effet, dans une lettre du 1er juillet qui nous est adressée, le directeur du personnel, M. Kromel, a eu l’air sincèrement inquiet. À son avis, la lecture du tract que nous distribuons met les salariés en danger de mort.

D’après lui, « certains salariés » ont été « distraits par les manifestations » de nos camarades, au point d’avoir « omis d’utiliser le bouton permettant aux feux tricolores de passer au vert pour les piétons », voire même « ont traversé la route alors que le feu était rouge pour les piétons, et ce parfois même en lisant les tracts ».

Ne trouvant pas de solution à ce problème grave, et faisant appel à notre « sens des responsabilités », le directeur du personnel s’est résolu à nous proposer de « ne plus procéder à des distributions de tracts (…) ayant pour effet de mettre en danger nos salariés. »

M. Kromel serait-il disposé, dans sa grande bienveillance, à nous laisser distribuer nos tracts là où, d’après lui, les salariés sont le plus en sécurité : dans les ateliers ?

PS : Encore que travailler dans les ateliers de Laurent Retread ne soit pas une garantie de sécurité comme en attestent l’accident qui a failli coûter son bras à un ouvrier et aussi les tendinites, problèmes de dos ou les poumons pleins de poussières de caoutchouc. »

Correspondant LO