Aller à l’école… après avoir dormi dans la rue

07 Septembre 2022

En cette période de rentrée scolaire, une enquête menée par des associations montre que plus de 1 600 enfants dorment dans la rue en France, un nombre en augmentation depuis le début de l’année.

Le chiffre est d’ailleurs sous-évalué puisqu’il ne compte que les enfants dont les familles ont appelé le 115 et n’ont pas pu être hébergées faute de place. D’autres familles n’ont tout simplement pas pu joindre le 115, qui sonne dans le vide pendant des heures, faute de personnel pour répondre au téléphone. En ajoutant les familles vivant dans des campements de fortune ou celles hébergées dans des hôtels sociaux, au moins 50 000 enfants ont des conditions de logement qui ne leur permettent pas d’avoir une scolarité normale. Certains n’ont pas de quoi se laver, font leurs devoirs sur un banc, dans la rue.

Pour d’autres familles, c’est l’achat des vêtements et des chaussures qui est un casse-tête. Le manque de nourriture, de chauffage l’hiver prochain, empêcheront beaucoup d’enfants de suivre leurs cours et de faire leurs devoirs dans de bonnes conditions.

L’éducation, un droit pour tous dans le cinquième pays le plus riche du monde ? Certainement pas !

H. C.