Surveillants : la précarité persiste

17 Août 2022

Pap Ndiaye, le ministre de l’Éducation, a annoncé que les AED pourront bénéficier d’un contrat en CDI après six ans d’ancienneté.

Jusqu’à présent, les AED, assistants d’éducation, surveillants en collège et lycée, signaient des contrats d’une durée maximale de trois ans, mais souvent à l’année, et non renouvelables au-delà de la sixième année.

Les AED se sont mobilisés depuis deux ans contre cette précarité, et pour ne pas être jetés dehors au bout de plusieurs années de travail.

Il reste que le passage en CDI pourra être refusé sur avis du chef d’établissement. Quant aux salaires, ils restent au plus bas, permettant à peine de vivre.

Le ministre prétend qu’ainsi le travail des AED est sécurisé. On est loin du compte. Leur mobilisation va se poursuivre.

S. C.