Futurs enseignants : formation sur le tas

17 Août 2022

Une nouvelle réforme entre en application pour les étudiants qui se destinent à l’enseignement. Dès cette rentrée 2022, en plus de passer leur concours et de terminer les études de l’année en cours, ils pourront donner six heures d’enseignement, un tiers temps dans le secondaire, seuls devant des élèves, pour un salaire de 700 euros net mensuels.

Jusqu’à présent, l’Éducation nationale attendait qu’ils aient été reçus à leur concours avant de les envoyer devant des classes, à mi-temps, pour un peu plus de 1 600 euros net par mois.

Le ministère manque de professeurs. Plus de 4 000 postes n’ont pas été pourvus à l’issue des concours de 2022, et le volant habituel de contractuels ne sera peut-être pas au rendez-vous. Quoi de mieux que de recruter le plus tôt possible des jeunes moins payés, ou du moins d’essayer de les recruter, sous prétexte de formation bien sûr ?

S. M.