Grande distribution : sobriété publicitaire

20 Juillet 2022

À la suite de l’annonce du plan sobriété énergétique de Macron, les entreprises de la grande distribution se sont dites prêtes à participer à la mobilisation générale pour baisser la consommation énergétique.

Parmi les mesures concrètes, elles ont annoncé s’engager à éteindre la lumière des magasins dès la fermeture, à baisser l’intensité lumineuse dans la journée ou encore la température. Bien que la presse et la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher s’en félicitent, ces mesures sont dérisoires par rapport à la taille et aux fortunes qu’accumulent ces entreprises.

L’effort dont elles se vantent est d’autant plus ridicule que la restriction de l’éclairage des magasins et des bureaux existe déjà dans la loi depuis 2013. Autant dire qu’elles ne l’ont pas respectée. Ce qui est certain, c’est que la «sobriété» mise en avant par la grande distribution lui permet un bon coup de publicité sans lui coûter un centime. Quant à «l’effort collectif», il pèsera, comme tout le reste, sur la vie quotidienne des classes
populaires.

Léna Duhart