À Paris-Nord, la grève démarre dès le 5

06 Juillet 2022

Les conducteurs de Paris-Nord se sont mis en grève dès le mardi 5 juillet. Le refus de la direction de donner la même prime qu’aux conducteurs de Saint-Lazare a mis le feu aux poudres.

La ligne H était la plus touchée avec 90 % des trains supprimés. Les dépôts de Persan, Pontoise et Paris-Nord étaient dans le mouvement et la ligne B s’y mettait aussi progressivement. Les revendications, très locales, concernaient les primes et les conditions de travail, mais les discussions allaient bon train aussi sur la nécessité de chiffrer l’augmentation nécessaire de salaires et de revendiquer leur indexation sur les prix. La direction refusant toujours de céder quoi que ce soit, les grévistes, non seulement s’apprêtaient à être toute la journée en grève le 6 juillet mais des déclarations d’intention de grève étaient déposées pour le 7. Une assemblée était organisée à la Gare du Nord le 6 au matin.

Correspondant LO