Les résultats de Combat ouvrier aux Antilles

15 Juin 2022

Aux Antilles, l’abstention a été encore très importante : 74,69 % en Guadeloupe, 78,6 % en Martinique. Par rapport à 2017, elle est stable en Guadeloupe et a progressé de cinq points en Martinique.

Beaucoup, parmi les travailleurs et la population pauvre, se disent dégoûtés des élections et de la politique en général. Ils n’ont aucune confiance dans les élus, sont déçus et découragés par l’aggravation de leurs conditions de vie. D’autres, face à un système qui les opprime, traduisent leur colère par un refus d’aller voter.

L’autre fait marquant, surtout en Guadeloupe, est la très forte progression du Rassemblement national, qui s’était déjà révélée lors des présidentielles. Son représentant local, Rody Tolassy, est arrivé en tête dans sa circonscription, devant le député sortant. Ayant obtenu plus de 20 % des suffrages, il est en position d’être élu.

Dans les autres circonscriptions de Guadeloupe, le RN augmente aussi son score : 6,92 % des voix dans la première circonscription, 12,09 % dans la deuxième, contre 1,38 % et 2,65 % en 2017. Cette progression est bien moindre en Martinique.

Beaucoup d’électeurs, à la présidentielle comme aux législatives, ont voté RN pour manifester leur opposition à Macron. Mais pour une partie de la population pauvre, ce vote exprime son rejet des immigrés, en particulier des Haïtiens, qu’elle rend responsables des maux qui la frappent : chômage, bas salaires. C’est malheureusement rejeter des travailleurs immigrés qui sont ses frères de classe. C’est conforter l’extrême droite dans son entreprise de division et d’affaiblissement de la classe ouvrière.

Combat ouvrier présentait des candidats dans toutes les circonscriptions. Ils ont obtenu 1 020 voix en Guadeloupe (1,35 % en moyenne) et 830 en Martinique (1,21 % en moyenne).

Malgré le contexte général, la présence de nos candidats communistes révolutionnaires en faveur de qui s’est prononcée une petite fraction de travailleurs a son importance. Car il s’agit d’une minorité consciente que l’avenir repose sur le renversement du système capitaliste et qui l’affirme par son vote.

Marie-Céline Deshauteurs