Les problèmes en sûreté

15 Juin 2022

Aux raisons générales de la grève, se rajoutent des problèmes particuliers pour les travailleurs de la sûreté. Ainsi, alors qu’il manque des effectifs partout, plus d’une dizaine d’agents prêts à être embauchés ont été refusés car ils ont raté un examen de certification. Les questions posées sont de plus en plus difficiles et même les agents en place, qui font ce travail depuis des années et le connaissent, craignent de ne plus y arriver et de perdre leur emploi.

C’est d’autant plus hypocrite que, toute l’année, les patrons de la sûreté sont sur le dos des salariés avec des procédures, des caméras qui les surveillent. Mais, les jours de grève, les contraintes volent en éclats, tout est permis pour remplacer les grévistes.