Grenoble : un toit pour tous !

15 Juin 2022

Depuis dimanche 5 juin, à l’appel du DAL (Droit au logement), une « manifestation statique permanente » s’est installée au centre-ville de Grenoble.

Sur la place, on trouve des barnums, des banderoles, des tentes, où sont installés des sans-logis, des familles expulsables ou des mal-logés. Tous exigent l’arrêt des expulsions locatives, la réquisition des logements vides, et des conditions d’hébergement dignes et adaptées et non pas dans les centres, où il est souvent impossible de se faire la cuisine et où l’hygiène est déplorable. Les abris de nuit destinés à mettre les femmes et leurs enfants à l’abri sont eux aussi insalubres, bourrés de punaises de lit et autres cafards !

À Grenoble comme ailleurs, de nombreuses personnes se retrouvent à la rue. Les promoteurs construisent des logements dont les prix sont inaccessibles pour la population pauvre, et les habitations à loyer vraiment modéré sont en nombre largement insuffisant. À ce jour, 17 000 demandes de logements sociaux sont en attente dans la métropole grenobloise.

Vendredi 10 juin, une marche d’une bonne centaine de manifestants s’est rendue à la préfecture, où une délégation a été reçue, puis un rassemblement le soir a regroupé de nombreux soutiens. Une casserolade pour faire du bruit s’organise presque tous les jours.

Ces familles en situation de détresse sont déterminées à ne pas bouger de la place tant que l’État n’aura pas donné de réponses à leurs revendications plus que légitimes. Elles méritent un total soutien !

Correspondant LO