Ça leur monte à la tête

15 Juin 2022

La Première ministre, Elisabeth Borne, pourtant arrivée en tête dans sa circonscription du Calvados, a attribué à son adversaire Nupes un projet fait de « taxes, désordre et remise en cause des principes républicains ». En campagne dans une imprimerie, elle a même refusé d’enfiler la charlotte maison, de couleur rouge !

Largement devancée dans l’Essonne par le candidat Nupes-PS, Jérôme Guedj, la ministre Amélie de Montchalin s’est lâchée. Elle a mis en garde contre ces « anarchistes d’extrême gauche », dans lesquels elle classe son adversaire haut fonctionnaire, appelant à refuser « un projet de soumission, de recul, de mensonge, un projet qui affaiblit la police en disant qu’elle tue ».

Elle avait d’ailleurs déjà estimé qu’il « promet aux Français le désordre et la soumission, la soumission à la Russie, la soumission à des idées antisémites ».

Sous ses dehors sages, la noble Amélie n’abuse-t-elle pas de quelque substance…

Viviane LAFONT