AML Systems – Hirson : une augmentation imposée

15 Juin 2022

Le 1er juin, la quasi-totalité des ouvriers d’AML Systems à Hirson, dans l’Aisne, était en grève pour imposer une augmentation des salaires.

AML Systems, ex-Valeo, racheté en 2016 par le groupe Johnson electric, est un équipementier automobile fabriquant des correcteurs de phares et des lave-projecteurs. 250 personnes travaillent sur le site d’Hirson, dont environ 70 ouvriers, avec des salaires insuffisants pour vivre. Ainsi, après dix ans d’ancienneté, ils sont inférieurs à 1 500 euros. Comme le déclare un travailleur, une fois toutes les dépenses obligatoires effectuées, il reste à peine deux cents euros pour tenir le mois.

Alors, quand la direction a annoncé ne lâcher que 2 % d’augmentation, soit nettement moins que l’inflation, les ouvriers ont décidé de se mobiliser. Leur journée de grève leur a permis d’obtenir une augmentation de 4,5 % (6 % pour ceux payés au smic) ainsi qu’une prime de 200 euros.

Le recul rapide de la direction a conforté une partie des ouvriers dans leur conviction que, contrairement à ce qu’elle prétend depuis des années, celle-ci a largement de quoi payer des salaires décents.

Correspondant LO