Reydel-Motherson : face à la grève, la direction revoit sa copie

08 Juin 2022

Quelques jours avant la grève, la direction de Reydel-Motherson, un sous-traitant automobile installé à Gondecout, dans le Nord, avait annoncé la suppression de la prime d’intéressement. Elle ne devait pourtant être que de 300 euros cette année, du moins pour ceux qui l’avaient complète, car elle est liée aux absences.

Mardi 31 mai, la direction a réuni chaque équipe, et a expliqué qu’elle n’avait pas d’argent pour payer la prime, mais que ce n’était pas grave car en juin, juillet et août on avait des bons salaires, grâce à diverses primes versées… Dans la bouche d’un directeur, un bon salaire d’ouvrier, c’est dix fois moins que le super-salaire des dix plus hauts de la société qui se sont augmentés, eux, de 10 à 25 % cette année !

C’est ainsi que la direction a déclenché la colère et la grève à Gondecout (environ 400 travailleurs) mais aussi à Rougegutte (environ 450) près de Belfort et à Hérouville Saint-Clair (qui compte quelques dizaines de travailleurs) près de Caen. La grève a duré 24 heures et était presque totale. Bien des travailleurs en parlaient depuis longtemps : les salaires, très bas, n’ont augmenté que de 3 % lors des négociations salariales annuelles et, avec l’inflation, la situation est de plus en plus insupportable. Des centaines de pièces sont produites chaque jour malgré les pénuries, les arrêts de chaîne… et « on en a marre de travailler pour enrichir les actionnaires », entend-on souvent !

La détermination des travailleurs et la solidarité entre les sites ont payé. Aucun camion de planches de bord ou de panneaux de porte n’est parti pendant 24 heures. Finalement, mercredi 1er juin en fin d’après-midi, la direction cédait 405 euros net en plusieurs fois et une prime de fin de conflit de 100 euros brut, ce qui faisait plus que l’intéressement prévu.

Les travailleurs ont fait reculer la direction du groupe sur ce mauvais coup mais, comme beaucoup le disent, il faudra bientôt recommencer et imposer des augmentations de salaire importantes pour tous !

Correspondant LO