L’obstruction d’une préfecture

08 Juin 2022

Lutte ouvrière proteste contre l’attitude de la préfecture de l’Hérault, suite à laquelle les électeurs des neuf circonscriptions du département risquent de ne pas trouver dans leurs bureaux de vote les bulletins de ses candidats. En effet, à la suite de la panne d’un camion, leur livraison a subi un retard et la préfecture en a tiré prétexte pour refuser de les réceptionner.

Ce refus est scandaleux et discriminatoire, car ce retard de 24 heures indépendant de notre volonté laissait encore largement le temps aux services préfectoraux d’acheminer le matériel dans les mairies avant le vote du 12 juin, et ainsi de garantir aux électeurs toutes les possibilités de vote. Ce type d’incident est d’ailleurs fréquent pour tous les candidats et bien des services préfectoraux savent en tenir compte. Au lieu de cela, ceux de l’Hérault ont maintenu leur choix, obligeant ainsi les candidats de Lutte ouvrière à assurer eux-mêmes l’acheminement de leurs bulletins de vote vers les 342 communes du département. Ils feront tout leur possible pour les faire parvenir à temps dans les mairies et appellent leurs soutiens à les y aider.

Lutte ouvrière proteste contre des décisions administratives qui voudraient censurer d’avance le vote des électeurs à un moment où les travailleurs et les couches populaires sont particulièrement victimes de l’évolution politique et sociale. Ces décisions n’impressionneront pas ceux qui nous soutiennent et en aucun cas elles ne nous feront taire.

Communiqué de Lutte ouvrière