Calais : la tragédie continue

01 Juin 2022

Le 29 mai de bonne heure, un migrant est mort, percuté par un train de marchandises au sud-est de Calais. L’homme était couché sur la voie ferrée dans un sac de couchage et le conducteur n’a pu l’éviter.

Selon le procureur adjoint de Boulogne-sur-Mer, l’enquête s’oriente « soit vers la piste d’un suicide, l’endroit n’étant pas le lieu le plus accessible, soit vers celle d’un alcoolisation importante, avec une désorientation ».

Le fait qu’une personne sans abri et pourchassée, ne connaissant pas les lieux, ait pu chercher un endroit tranquille pour y dormir sans voir le danger, cela ne vient pas à l’esprit de quelqu’un qui cherche avant tout à occulter la responsabilité de l’État dans la situation qui a conduit ce migrant à la mort.

M. L.