Élections législatives : les candidats de Lutte ouvrière

18 Mai 2022

Aux élections législatives des 12 et 19 juin 2022, Lutte ouvrière présente des candidats dans les 539 circonscriptions de métropole et sept circonscriptions à la Réunion.

Dans les quatre circonscriptions de Martinique et les quatre de Guadeloupe, elle sera aussi présente grâce aux candidats de Combat ouvrier.

Dans ces 554 circonscriptions, Lutte ouvrière sera donc représentée par 277 femmes et 277 hommes dont toutes et tous appartiennent au monde du travail : employés, ouvriers, conducteurs de bus, cheminots, soignants, enseignants, postiers, techniciens, femmes de ménage, etc. Toutes et tous sont des militants, qui ne font pas de carrière politicienne, et ne vendront pas leurs idées pour une place. Ils poursuivent dans les élections législatives le combat qu’ils mènent au quotidien, en permanence, dans les entreprises et les quartiers populaires, pour les intérêts de leur classe.

Comme ils le rappellent sur leurs affiches, la soif de profit des capitalistes nous condamne à l’exploitation, à la crise économique et climatique. La domination impérialiste sur le monde mène à la guerre, et il faut refuser les sacrifices imposés par ce système fou !

Voter Lutte ouvrière, ce sera défendre un programme de lutte :

Contre le chômage et la précarité, il faut répartir le travail entre tous sans perte de salaire ; travailler moins et travailler tous !

Contre la flambée des prix et la chute de notre pouvoir d’achat, il faut augmenter et indexer les salaires et les pensions sur la hausse des prix ; pas un salaire, pas une pension, pas une allocation à moins de 2 000 euros net !

Contre la spéculation, les méfaits et la rapacité des capitalistes, il faut abolir le secret des affaires et imposer le contrôle des travailleurs !

Contre Macron, réélu pour servir les capitalistes et nous faire payer la crise, contre l’extrême droite, déguisée en amie des classes populaires, contre le rejet des étrangers, contre le nationalisme et la division entre travailleurs, face aux marchands d’illusions qui prétendent que nous pouvons nous protéger en élisant de bons députés, voter Lutte ouvrière c’est affirmer que les travailleurs ne peuvent compter que sur eux-mêmes et qu’ils doivent se rassembler sur le terrain de la lutte de classe !