Un rassemblement fraternel

20 Avril 2022

Entre deux échéances électorales dont le camp des travailleurs n’a rien à attendre, la fête de Lutte ouvrière, les 27, 28 et 29 mai, sera un vrai bol d’air, à tous les sens du terme.

Littéralement au ras des pâquerettes, on pourra s’asseoir sur les pelouses accueillantes, sous les arbres centenaires, pour échanger et refaire le monde, peut-être.

Dans une ambiance fraternelle, amis et camarades, parents et enfants, collègues de travail et voisins, tous pourront profiter d’une pause nature.

Ceux, nombreux, que bouleversent l’horreur de la guerre menée à nos portes et l’absurdité de cette société de classes, trouveront de multiples lieux et occasions de partager, lire, comprendre, à commencer par des stands de Lutte ouvrière et d’autres organisations d’extrême gauche, d’ici et d’ailleurs. Et, bien sûr, Nathalie Arthaud s’adressera à tous ceux qui viendront l’écouter, le samedi et le dimanche.

Rassemblement politique et festif, la fête sera aussi un lieu de débats, de culture, de lecture, de musique, de théâtre et de liberté, où les enfants auront leur place. On y trouvera aussi bien sûr toutes les nourritures terrestres variées nécessaires pour passer de bonnes journées.

À pied, à cheval, en train, en bus ou en covoiturage, rendez-vous à Presles !