Nos lecteurs écrivent À l’hôpital du Havre, les Urgences surchargées

20 Avril 2022

Je tiens à témoigner de ce que nous avons vécu il y a quinze jours aux Urgences pédiatriques de l’hôpital public du Havre.

Ma petite-fille de deux ans et demi est tombée très malade en quelques jours (40°C de fièvre, vomissements répétés, etc.). Sa mère, aide-soignante, et moi-même, diplômé garde d’enfants, n’avons au début pas été écoutés : nous avons dû venir trois jours d’affilée aux Urgences et à chaque fois avec des attentes de plus de cinq heures.

Les deux premières fois, on nous a renvoyés à la maison en nous faisant bien comprendre que l’on exagérait l’état de la petite et que ce n’était qu’une gastro. Mais nous voyions bien qu’en fait il y avait une queue impossible et pas assez de places pour accueillir les malades (...). À la troisième fois seulement, la petite s’étant beaucoup affaiblie et déshydratée, il a fallu du coup l’hospitaliser, et elle a dû être perfusée et gardée pendant cinq jours.

Mais, même une fois hospitalisée, il manquait le médicament de base contre les diarrhées – le Tiorfan – qui était en rupture de stock non seulement à l’hôpital mais aussi dans les pharmacies de ville.

Les examens ont été faits et ont montré une attaque bactérienne due à de la viande hachée, mais le temps perdu à établir le bon diagnostic aurait pu être dramatique. (...)

Un lecteur du Havre