Les pratiques de Total : encaisser par tous les bouts

20 Avril 2022

Le géant pétrolier Total possède, répartis à travers le monde entier, une multitude de champs d’extraction, les uns permettant d’obtenir du pétrole et les autres du gaz, et parfois les deux à la fois. Total a donc à sa disposition des millions de tonnes de gaz naturel.

Pour le grand trust français, comme pour ses confrères, le coût d’extraction du gaz n’a pas du tout augmenté. Les ouvriers sur les plateformes pétrolières n’ont pas vu leurs salaires multipliés par deux ou trois. Et pourtant ces compagnies, grâce à la spéculation, ont pu multiplier par deux ou trois le prix du pétrole qu’elles vendent sur les marchés, leurs profits suivant la même courbe. Les consommateurs en sont les seules victimes.

De plus, en France, Total vend directement ses produits, et tout particulièrement son gaz, à travers sa filiale TotalEnergies. Au contraire des revendeurs de gaz, obligés d’aller se servir sur le marché à des prix hors norme, Total aurait pu vendre son gaz à un prix bien plus bas, en faisant encore un bon bénéfice. Eh bien pas du tout. TotalEnergies vend son gaz aux consommateurs à un prix des plus élevés en France. Pour Total, « Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir !»

P.S.