Batimétal – Douvres-la-Délivrande : grève pour l’augmentation des salaires

20 Avril 2022

Lors des négociations annuelles avec les syndicats, la direction de l’entreprise Batimétal de Douvres-la-Délivrande, dans le Calvados, proposait une augmentation de salaire de 1,5 %, bien inférieure au taux d’inflation qui bat des records.

La direction affichait son mépris envers les ouvriers en leur proposant des miettes et, alors que les salariés demandaient une augmentation de 3 % minimum, elle a refusé toute négociation. Elle espérait sûrement qu’ils se taisent et acceptent.

Le pari a été perdu puisque, du lundi 11 avril au vendredi 15, les salariés de l’usine se sont mis en grève. Sur 155 embauchés, 140 étaient grévistes. Cela a dû faire tout drôle à la direction, puisque ce n’était pas arrivé depuis le début des années 2000, dans cette usine fabriquant des portes métalliques et appartenant à un fonds d’investissement français.

Face au mépris de la direction, les ouvriers de Batimétal ont tenu à montrer qu’ils n’étaient pas prêts à tout accepter. Les patrons n’ont pas tous les droits ! Pour beaucoup, se battre pour les 3 % était une question de dignité.

La direction a fini par lâcher 3 % brut d’augmentation. Cette grève a été salutaire, en montrant que c’est par la lutte que l’on peut se défendre. L’espoir est qu’elle donne des idées à d’autres, en cette période où la faiblesse des salaires devient critique pour de nombreux travailleurs.

Correspondant LO