Zemmour : récidiviste en liberté

19 Janvier 2022

Zemmour vient d’être condamné à une amende de 10 000 euros pour avoir accusé les mineurs isolés d’être « des voleurs, des assassins, des violeurs ». Il avait déjà été condamné pour racisme en 2011 et 2018.

C’est pourtant à ce triste personnage que des quotidiens ouvrent leurs colonnes et les chaînes de télévision offrent une audience depuis plus de dix ans.

Condamnation ou pas, son racisme aide les puissants en contribuant à diviser les exploités. C’est le « petit plus » que Zemmour offre à la bourgeoisie, pour servir au besoin.

A. D.