FNAC – Valence : aux actionnaires de passer à la caisse !

19 Janvier 2022

Samedi 15 janvier, suite à un appel de la CGT du groupe, 80 % des salariés de la FNAC de Valence, dans la Drôme, ont débrayé deux heures et se sont rassemblés devant le centre commercial pour exprimer leur colère.

Depuis des années, ils encaissent des suppressions de postes, des salaires bloqués, des tâches de manutention de plus en plus pénibles, sans compter la pression qui s’accentue pour travailler encore plus vite, vendre des services plutôt que conseiller les consommateurs, gérer la mise en place des mesures sanitaires en plus de leur travail habituel...

« Ce n’est pas la crise pour tout le monde », affirmait un salarié. En effet, malgré le Covid-19, la FNAC se vantait déjà l’été dernier d’une augmentation record de son chiffre d’affaires, 3,46 milliards d’euros, soit 21 % de plus par rapport à l’année précédente !

Les travailleurs de la FNAC utilisent le seul vrai moyen d’imposer des concessions à la direction.

Correspondant LO