Zemmour : visite à la Coloniale

29 Décembre 2021

Le 23 décembre, Éric Zemmour est allé en Côte d’Ivoire. Le seul but était visiblement de se faire photographier aux côtés des militaires français et de draguer l’armée, en particulier ses cadres.

Il a d’ailleurs nommé comme directeur de campagne un ancien général, Bertrand de La Chesnais, pardon, de son vrai nom Bertrand Marie Joseph Houitte de La Chesnais.

Cet ex-galonné, maintenant reconverti en conseil en stratégie, réalise paraît-il des missions auprès des entreprises, « tout en restant en lien étroit avec l’institution militaire » selon Wikipédia. Au printemps dernier il avait soutenu les militaires qui, dans une tribune, avertissaient que l’armée pourrait intervenir politiquement en cas de besoin « pour sauver la France ». Alors, tant qu’il y est, pourquoi ne pas appuyer Zemmour, puisque lui aussi veut « sauver la France » ?

Ce que cela veut dire, pour tous ces gens-là, c’est avant tout mettre fin à toute contestation et imposer au monde du travail de faire ce qu’on lui demande sans revendiquer, en somme de marcher au pas et à la baguette. Pour cela il ne faudrait pas moins que l’armée d’Afrique, ce qu’il faut de généraux et éventuellement un Zemmour ou un autre à titre d’emballage. Le signal politique est on ne peut plus clair.

D. M.