SNCF Nantes : au TER, la mobilisation continue

08 Décembre 2021

À la gare de Nantes, vendredi 3 décembre, plusieurs dizaines de conducteurs des trains régionaux (TER) en grève ont mis en place un piquet et se sont retrouvés en assemblée générale.

Ces salariés refusent la dégradation de leurs conditions de travail et revendiquent des embauches, qui seraient pour eux le seul moyen, non seulement d’éviter les journées à rallonge, mais aussi de pouvoir prendre plus de deux semaines de congés lors des vacances d’été.

Cette journée fait suite à un mouvement de contestation démarré il y a un mois et alternant débrayages d’une heure et journées entières de grève.

Face à cette agitation, la direction essaie de faire peur aux conducteurs qui viennent déclarer leur intention d’être en grève. Mais, pour l’heure, ses tentatives sont vaines, et son mépris affiché a plutôt l’effet inverse puisque le nombre de grévistes a encore augmenté.

Heureux d’avoir passé la journée ensemble à discuter collectivement, les grévistes se sont donné rendez-vous vendredi 10 décembre, comptant bien en convaincre d’autres autour d’eux pour être encore plus nombreux ce jour-là.

Correspondant LO