Probike – Chaponnay : “Nous avons gagné plus que de l’argent !”

08 Décembre 2021

Suite à l’annonce faite par le patron qu’il venait de vendre l’entreprise au groupe Rhenus, avec « bâtiments et masse salariale », les embauchés de l’entrepôt logistique Probike de Chaponnay, près de Lyon, se sont mis en grève toute la semaine du 29 novembre au 3 décembre. Leur nombre a grandi au fil de la mobilisation. Chaque jour, ils ont décidé ensemble de continuer la grève le lendemain, jusqu’au vendredi 3, lorsque le patron a cédé une prime de 1 000 euros net pour tous, 250 euros brut par année d’ancienneté et un meilleur intéressement.

Au-delà de l’argent, les salariés ont gagné « une nouvelle famille » comme disaient certains. En se retrouvant tous les jours sur le site autour d’un feu, ils ont tissé des liens qui ne s’arrêteront pas avec la grève, et découvert que « l’union rend fort ». C’est aussi un avertissement pour le repreneur : il ne pourra pas faire sa loi face à leur solidarité !

Ils ont repris le travail lundi 6 décembre, avec un sentiment renforcé de fierté et de fraternité.

Correspondant LO