Grenoble : un mouvement massivement suivi

17 Novembre 2021

Vendredi 12 et samedi 13 novembre, aucun tram et quasiment aucun bus n’ont circulé dans l’agglomération de Grenoble sur le réseau de la Sémitag, la société d’économie mixte à laquelle Transdev et d’autres sociétés appartiennent. Il s’agit de la grève la plus suivie depuis dix ans. D’autres journées sont d’ores et déjà programmées si les travailleurs n’obtiennent pas satisfaction.

En cause, les salaires dont les travailleurs réclament l’indexation sur la hausse des prix, et la dégradation des conditions de travail, notamment la remise en cause des temps, dont jusqu’à la rentrée les agents disposaient entre deux rotations.

Cette démonstration montre le mécontentement mais aussi la force que les travailleurs peuvent avoir lorsqu’ils se mettent en grève.

Correspondant LO