Autocars Planche – région lyonnaise : contre les bas salaires

17 Novembre 2021

Lundi 15 novembre, les conducteurs des Transports Planche, filiale de Keolis, ont démarré une grève sur la région lyonnaise. Au dépôt de Craponne, plus de la moitié ont cessé le travail.

Payés tout juste au smic, ils en ont assez de salaires qui ne leur permettent pas de vivre : pour treize ans d’entreprise, une conductrice ne touche que 1 200 euros net et ce ne sont pas les primes, bien maigres, qui risquent de mettre du beurre dans les épinards ! Beaucoup de travailleurs sont à temps partiel. Tous sont constamment dans le rouge et ont le sentiment que de tels salaires ne sont que le signe du mépris du patron.

Les journées à rallonge : 12 heures, voire 13 heures d’amplitude, et des coupures non payées, parfois loin de chez soi. Outre leur tâche de conducteur, ils doivent en assurer de multiples autres : nettoyer le car, faire les pleins, etc. Ils sont révoltés d’être aussi mal traités alors qu’ils ont de lourdes responsabilités, des risques d’accidents et d’insécurité. Et ce n’est pas une mince affaire de circuler en ville au volant d’un 19 tonnes de 13 mètres de long !

Les conducteurs ont reçu des marques de sympathie de gens venus les encourager et d’automobilistes qui les saluaient à coups de klaxon. Ils sont déterminés à poursuivre leur grève.

Correspondant LO