SNCF – Paris-Nord : rassemblement contre la réorganisation

09 Novembre 2021

Mardi 2 novembre, 30 grévistes du service commercial de la ligne H du transilien se sont réunis en assemblée générale à la gare d’Ermont-Eaubonne, tandis que 60 agents en grève de la ligne B se retrouvaient à celle d’Aulnay-sous-Bois au même moment.

Ils ont voté le fait d’aller envahir ensemble les locaux de la direction régionale SNCF de Paris-Nord.

Depuis l’annonce fin septembre d’une nouvelle réorganisation, une partie des cheminots du service commercial de Paris-Nord, lignes H et B, ont décidé de ne pas se laisser faire. Cette réorganisation bouleverserait les horaires, supprimant notamment des horaires de journée et réduisant les présences en soirée en gare. Elle impliquerait des pertes importantes sur les fiches de paie, et de nouveaux problèmes pour gérer la vie quotidienne et les gardes d’enfants, qui représenteraient une dépense supplémentaire.

Une fois à la direction régionale, près de 70 cheminots de différents secteurs de Paris-Nord ont dit leur colère, devant la cadre des Ressources humaines descendue dans le hall. Ainsi une agente a dénoncé les bas salaires et cette attaque qui aggraverait les problèmes. À la réponse de cette cadre, « c’est bien facile de parler comme ça », il est apparu qu’elle n’avait pas la moindre idée des salaires des cheminots qu’elle avait en face d’elle. Mais sans honte, elle a répondu à la cheminote par une autre question, sur un grade qui n’existait même pas, faisant bien rire les présents.

Ce premier rassemblement, lignes B et H ensemble, montre la voie : la force des travailleurs c’est la grève, tous ensemble contre la direction. Les deux assemblées ont voté pour continuer le combat avec comme prochaine étape une journée de grève le 1er décembre.

Correspondant LO