Lyon : poches pleines et logements vides

09 Novembre 2021

Alors que le nombre de SDF a doublé en neuf ans et demi, et que le procès d’un réseau de marchands de sommeil se déroule en ce moment-même à Lyon, près de 18 000 logements sont inoccupés depuis au moins deux ans dans la métropole. L’État ne met pas en application son propre décret de 2019 permettant aux préfets de réquisitionner les logements vacants. En revanche, poursuivre les personnes en incapacité de payer, ça il sait faire !

Taxer les riches propriétaires fonciers ? Même un élu de la Métropole avoue qu’« il y a des personnes qui ont tellement d’argent qu’elles préfèrent renoncer à un loyer et payer la taxe. Avec la hausse du prix de la pierre, elles sont assurées d’un fort profit le jour de la revente ». Pour se loger dignement, il faudra imposer la réquisition des logements vides à la bourgeoisie.

Correspondant LO