S’unir face au mépris de classe

03 Novembre 2021

Que ce soit pour les intérimaires virés du jour au lendemain ou pour les travailleurs que la direction fait venir d’Italie, sans même se soucier de les loger décemment, le patron étale son mépris des travailleurs, quelle que soit la nationalité.

Raison de plus pour rappeler cette devise : travailleurs de tous les pays, unissons nous !

PSA – Vesoul