La cocotte minute va exploser

03 Novembre 2021

Jeudi 28 octobre, plus de 200 cheminots de la région se sont rassemblés devant les bureaux de la direction à la gare de Rouen. La direction a confirmé sa volonté de supprimer la présence des contrôleurs sur les lignes TER de Rouen-Dieppe et Rouen-Le Havre. Son plan, c’est de supprimer les postes de contrôleurs et de reporter cette charge de travail sur les conducteurs.
Personne n’est dupe.

Après avoir supprimé des postes dans les gares et dans d’autres services, maintenant ce sont les contrôleurs qui sont visés. Si on ajoute cela aux conditions de travail qui se dégradent et au blocage des salaires, toutes les conditions sont réunies pour mettre le feu aux poudres.

SNCF, ateliers de Quatre-Mares, Seine-Maritime