À Villepinte, une première victoire

27 Octobre 2021

À Villepinte, à côté de la zone aéroportuaire de Roissy, 56 travailleurs sans-papiers ont occupé leur agence d’intérim à partir du lundi 25 octobre.

Leur première exigence est leur régularisation. Mais ils dénoncent également les conditions de travail sans matériel, les horaires délirants, les heures non payées. Des patrons leurs demandent de changer de nom pour contourner la loi sur le renouvellement des contrats d’intérim ou de CDD. Que ce soit dans la restauration, le ménage, le ramassage des poubelles, la manutention, les gants, les chaussures sont rarement fournis. La période des confinements a été vécue durement car il n’y avait pas de chômage partiel pour eux.

Après deux jours et une nuit d’occupation, la direction de l’entreprise d’intérim a cédé en promettant par écrit de fournir tous les papiers nécessaires à la régularisation par le travail de ces travailleurs. Il reste encore bien des obstacles à franchir du côté de l’État pour obtenir leur régularisation, mais cette première victoire renforce leur détermination et leur fierté d’avoir agit collectivement.

La reprise du slogan : « On bosse ici, on vit ici, on reste ici ! »résume tout leur combat.

Correspondant LO