Carrefour : coup de com’ sur petite prime

27 Octobre 2021

Dans la foulée de l’annonce gouvernementale d’une « indemnité inflation » de 100 euros pour toutes les personnes disposant d’un revenu de moins de 2 000 euros net par mois, le PDG de Carrefour s’est empressé d’annoncer qu’il portait la prime à 200 euros pour tous les salariés du groupe concernés.

Coup de com’ ? Certainement, puisque tous les salariés ne sont pas concernés, et notamment plusieurs milliers qui travaillent dans les hyper et supermarchés passés récemment en ­location-gérance, mais pas uniquement.

En 2020, Carrefour avait déjà annoncé le doublement de la prime Covid de 1 000 euros pronée par Macron. À l’époque, cette prime avait déjà souligné, aux yeux de tous, le fait que les salaires restent bloqués au plancher, alors que les prix prennent leur envol.

Ce n’est pas cette ridicule prime de 100 + 100 euros qui peut faire passer la pilule de la non-augmentation des salaires. Le 3 avril dernier, plusieurs milliers de salariés de Carrefour ont fait grève et manifesté pour exiger une augmentation générale des salaires. Cette revendication est plus que jamais d’actualité.

Correspondant LO