Notre camarade Véronique Dreyfus

20 Octobre 2021

Véronique, que nous appelions Vatel, est décédée lundi 11 octobre après une longue bataille contre l’atrophie multisystématisée (AMS) qui l’avait frappée. Elle avait 66 ans.

Jeune étudiante, profondément révoltée par les injustices, Véronique avait rejoint Lutte ouvrière en 1976. Dès le début, dans toutes les tâches et en toutes circonstances, elle s’était consacrée avec énergie et passion à la défense de ses idées et à la construction de notre organisation.

Des entreprises où elle est intervenue aux côtés des camarades qui y travaillaient, à Montluçon où elle a fait vivre le groupe de militants de Lutte ouvrière, en passant par le montage de la fête centrale de Presles, dont elle était l’un des piliers, Véronique a vécu tambour battant, entraînant chacun par son enthousiasme et son énergie.

La maladie neurodégénérative dont elle souffrait depuis plus de dix ans l’avait peu à peu privée de sa liberté de mouvement et en partie privée de parole, la rendant prisonnière de son corps. Mais elle n’aura jamais réussi à abattre sa détermination, sa combativité.

Véronique a été militante contre sa maladie et ses effets, comme elle l’a été dans la défense de ses convictions politiques et dans toutes les passions de sa vie, à commencer par l’amour de la montagne, de la vie au grand air et de la nature.

Elle nous manquera à tous et nos pensées affectueuses vont à son compagnon, à sa famille et à ses amis.