Arrestations, le vrai message de Macron aux Africains

13 Octobre 2021

Alors que Macron voulait afficher l’image d’un président éclairé lors du sommet Afrique-France, sa police montrait le vrai visage de sa politique.

À Montpellier, des associations avaient organisé un contre-sommet, invitant entre autres des sans-papiers, dont la venue avait été annoncée à la préfecture, afin de les protéger. Cette dernière s’est empressée de dépêcher des policiers à la gare et un groupe de huit sans-papiers a été arrêté. Sur les huit, six ont été relâchés, dont cinq avec des obligations de quitter le territoire (OQTF), deux ont été envoyés en centre de rétention.

Ces arrestations sont tout un symbole. Alors que Macron fait semblant de débattre avec la société civile et dit préférer la démocratie, il affirme très clairement que la frontière avec l’Afrique restera fermée. Elle sera ouverte aux entreprises françaises, aux bourgeois africains, mais fermée aux immigrés, aux pauvres de ces pays pillés par l’impérialisme français. Qu’on se le tienne pour dit, voilà le message.

A. U.