PPG – Bezons : la lutte contre la fermeture continue

06 Octobre 2021

Samedi 2 octobre, les travailleurs de l’usine PPG de Bezons, dans le Val-d’Oise, spécialisée dans la production de mastic pour l’automobile et l’aéronautique, ont organisé un rassemblement d’une centaine de personnes pour demander l’interdiction des licenciements.

Fiers d’avoir repoussé la date de la fermeture de leur entreprise au printemps dernier, les salariés de PPG comptent bien utiliser ce délai pour continuer à affirmer leur opposition aux 208 licenciements programmés et tentent d’élargir leur mobilisation pour mener un combat commun avec d’autres travailleurs.

Dans ce but, en commun avec des travailleurs du groupe de tourisme TUI, confrontés à un plan de licenciements, ils avaient invité des délégations de travailleurs d’autres entreprises. Plusieurs interventions ont dénoncé les nombreuses attaques contre les travailleurs et souligné ce qu’elles ont de commun malgré les spécificités de chaque entreprise : emplois supprimés, manque de postes, remise en cause des conditions de travail et baisses de salaire sont le résultat d’une véritable guerre menée par les patrons pour accroître leurs profits.

Les travailleurs ne sont pas condamnés à subir sans réagir. C’est avec l’objectif de mobiliser et de résister que les participants se sont donné rendez-vous, dans un premier temps à la manifestation du 5 octobre, et pour une autre manifestation contre les licenciements le 19 novembre à Paris.

Correspondant LO