À la fête Lutte ouvrière de Toulouse : ‘‘on peut se passer des patrons’’

06 Octobre 2021

Les 2 et 3 octobre s’est tenue la fête annuelle régionale de Lutte ouvrière à Toulouse, dans une nouvelle salle et dans une ambiance de retrouvailles, après l’interdiction de l’année dernière. Avec 600 entrées cette année, l’affluence a été plus nombreuse et l’ambiance était chaleureuse entre le chamboule-tout, les banquets, les grillades, l’apéro des îles, les spectacles de cirque et les discussions dans les débats ou conférences, ainsi qu’aux librairies et autour des expositions.

Le dimanche, l’allocution de notre camarade Nathalie Arthaud a été écoutée par près de 300 personnes et le débat qui a suivi a permis, entre autres choses, aux travailleurs présents d’illustrer concrètement comment le patronat local prépare de nouvelles attaques, que ce soit chez Continental ou Airbus. Un des participants a affirmé : « nous sommes légitimes pour revendiquer notre droit de vivre décemment, nous qui produisons tout… lorsque nos patrons partent en vacances, leur usine continue à tourner sans eux… Alors, on peut se passer d’eux et prendre les choses en main. » Une conclusion chaudement applaudie par l’assistance !