Visas pour les Maghrébins : démagogie anti-immigrés

29 Septembre 2021

Le 28 septembre, Gabriel Attal a confirmé la décision du gouvernement de diviser par deux le nombre de visas attribués aux Algériens et aux Marocains et de 30 % ceux attribués aux Tunisiens, par rapport à l’année 2020. La justification avancée par le porte-parole du gouvernement, « ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France », s’apparente à un chantage pur et simple. Cette mesure sera un obstacle supplémentaire pour tous ceux qui souhaitent venir en France, ne serait-ce que pour voir leur famille.

En réalité, la raison invoquée n’est qu’un prétexte. Cela fait partie de la campagne électorale de caniveau de Macron qui cherche à gagner des voix du côté de l’électorat le plus réactionnaire sur le terrain de la démagogie anti-immigration. Les travailleurs conscients se doivent de dénoncer de telles mesures qui sont des entraves à la libre circulation et une tentative d’opposer les travailleurs d’un côté et de l’autre de la Méditerranée.

Aline RETESSE