Lycée Paul-Éluard – Saint-Denis : non à la fermeture de la cantine !

29 Septembre 2021

Depuis la rentrée, il manque six personnes sur sept à l’intendance du lycée Paul-Éluard de Saint-Denis, qui compte 1 900 élèves, avec pour conséquence immédiate de geler les bourses des lycéens, ce qui peut être dramatique pour nombre de familles.

De plus, le logiciel qui gère les cartes de cantine est en panne. Jusqu’à la semaine dernière, l’intendant, aidé d’agents de service, distribuait des tickets aux élèves. Un élève pouvait ainsi faire 45 minutes de queue alors qu’il a 55 minutes de pause déjeuner. Face à cette situation, le proviseur a donc décidé de fermer purement et simplement la cantine du mardi au vendredi, expliquant aux parents indignés que c’était une manière de faire pression sur le rectorat pour qu’il recrute le personnel manquant.

Une cinquantaine d’enseignants se sont réunis le deuxième jour de la fermeture de la cantine, conscients que nombre d’élèves se rendaient en cours le ventre vide. De nombreux parents n’ont pas de quoi donner tous les jours cinq euros à leur enfant pour leur déjeuner. Certains élèves sont des mineurs isolés. Une délégation est allée demander des comptes au proviseur, exigeant que la cantine soit rendue gratuite puisqu’il était impossible de distribuer des tickets. Le proviseur a prétendu qu’une telle mesure serait illégale. Cela a décidé une minorité d’enseignants à se mettre en grève et à rendre publique cette situation révoltante en alertant la presse et en appelant les parents à se rassembler la semaine suivante devant le lycée. Bizarrement, la cantine a ouvert le vendredi avant la date prévue. C’est une petite victoire. Le rassemblement était maintenu jeudi 30 septembre parce que de nombreux problèmes n’étaient pas encore pas réglés.

Correspondant LO