Lyon - Conducteurs TCL de la métropole : trop c’est trop !

22 Septembre 2021

Lundi 13 septembre, les conducteurs de bus TCL (Transports en commun lyonnais) du dépôt de Lyon-9e s’étaient mis en grève spontanément, suite à une agression et au mécontentement général.

Parti de la base, le mouvement s’est popularisé toute la semaine grâce aux réseaux sociaux et au bouche-à-oreille. Lundi 20 septembre, la grève touchait tous les dépôts de la Métropole et de nombreux bus et tramways ne circulaient pas, ou avec des fréquences réduites, ou seulement sur une partie du trajet.

Toute la matinée, pour dire leur colère, entre 250 et 300 conducteurs se sont rassemblés à la Part-Dieu devant le siège de Keolis. Ils dénoncent les conditions de travail, entre autres l’insécurité, les journées de travail à rallonge où les coupures ne sont pas payées.

Ils ont exprimé leur colère face aux salaires qui ne permettent pas de vivre correctement, en scandant à plusieurs reprises : « Les salaires, les salaires ! », afin de bien se faire entendre de la direction. Lors des interventions, la demande d’augmentation de salaire a été chiffrée à 200 euros, et les différents dépôts présents se sont concertés pour désigner deux représentants chacun.

Conscients que cette journée ne suffirait pas pour faire céder la direction et qu’il ne fallait pas s’arrêter là, un autre jour de grève a été programmé pour le jeudi 30 septembre.

Correspondant LO