Guadeloupe : poursuite des mobilisations

22 Septembre 2021

Certaines grèves se sont poursuivies aux Antilles, en particulier celles des pompiers et des travailleurs d’ArcelorMittal-Guadeloupe et Martinique. Elles avaient commencé suite à l’appel des syndicats à la grève générale contre l’obligation vaccinale et le passe sanitaire le 9 septembre. Elles ont duré pour la plupart entre deux et six jours.

Par ailleurs, la protestation se fait toujours entendre dans la rue. Samedi 18 septembre, la manifestation de l’ensemble des syndicats, notamment UGTG, CGTG, FO, et des organisations politiques, dont Combat ouvrier ou le LKP, a rassemblé plus de 600 manifestants à Sainte-Anne. Ces derniers sont d’autant plus remontés que les sanctions sont déjà tombées dans les hôpitaux de l’Hexagone sur les travailleurs de la santé. Aux Antilles, les menaces de suspension de salaire dans ce même secteur se font de plus en plus pressantes.

Il est vrai que le ministre Véran a annoncé, face aux manifestations de protestation, le recul de l’application aux Antilles des mesures d’obligation vaccinale et de passe sanitaire pour les travailleurs non vaccinés.

Les travailleurs qui continuent à manifester et à descendre dans la rue veulent que ce soit un recul réel.

Pierre JEAN-CHRISTOPHE