Un monde foot, un monde dingue

01 Septembre 2021

En seulement dix ans, les clubs de football ont dépensé en mercato, c’est-à-dire pour acheter des joueurs à d’autres clubs, plus de 41 milliards d’euros – une somme à la croissance exceptionnelle. À peine 30 clubs, tous en Europe, pèsent pour près de la moitié de ce total. En haut de la liste, on trouve Manchester City, Chelsea, FC Barcelone ou le Paris Saint-Germain, qui appartiennent à des milliardaires ou à des monarchies pétrolières.

Rêvons un peu. Avec ces 41 milliards, on aurait pu salarier (cotisations incluses) plus de 100 000 éducateurs sportifs pendant dix ans. Ou bien on aurait pu entretenir 200 000 terrains de football pour les jeunes et les moins jeunes. Ou encore, construire 3 400 piscines avec un bassin de 50 mètres de long. Mais, pour cela, il aurait fallu que l’argent ne soit pas accaparé par les capitalistes du foot, mais aille d’abord au sport populaire pour toutes et tous. Bref, nous serions dans un autre monde.

M.B.