Le mépris de Blanquer crève l’écran

01 Septembre 2021

« On sait bien qu’il y a des achats d’écrans plats plus importants au mois de septembre qu’à d’autres moments », a osé affirmer Blanquer, afin de justifier de ne pas avoir augmenté l’allocation de rentrée scolaire cette année.

Déverser son mépris des classes populai­res pour justifier les économies sur leur dos, c’est décidément une spécialité du gouvernement. Il fait moins la fine bouche sur les centaines de milliards qu’il verse au patronat.