Stellantis – Sochaux : l’argent public détourné vers le patronat

25 Août 2021

Le Mattern Lab (du nom de l’ingénieur qui réorganisa les méthodes de production, notamment, à l’usine Peugeot de Sochaux dans les années 1920) va s’installer dans un ancien bâtiment de Peugeot, racheté par PMA (Pays de Montbéliard Agglomération).

La nouvelle est présentée sur toute une page de L’Est Républicain : « Ce bâtiment de 5000 m² aura pour mission de favoriser l’innovation et d’accompagner la mutation de l’appareil productif territorial vers l’industrie 4.0, d’aider les entreprises industrielles, quels que soient leur taille et leur domaine d’activité, à monter en compétence. Autrement dit, de les materner, les couver, les aider à grandir. »

L’UIMM, syndicat patro- nal de la métallurgie, dirigera un centre de formation des apprentis d’une centaine de places, une ligne de production digitalisée mise à la disposition de start-up conseillées par l’université de Franche-Comté, auxquels s’ajouteront des ateliers et des espaces dédiés à des projets industriels.

Le Mattern Lab sera présidé par le responsable des relations publiques de PSA –Sochaux. L’opération sera financée à hauteur de six millions d’euros par l’État, la région Bourgogne-Franche-Comté et Pays de Montbéliard Agglomération.

L’UIMM financera pour partie, pour 2 millions, le centre de formation des apprentis. Les actionnaires de Stellantis et ceux d’une dizaine de grosses et moyennes entreprises vont profiter de ces équipements sans débourser un euro.

Les responsables poli- tiques, toutes tendances confondues, laissent à l’abandon les quartiers des grandes cités ouvrières, et maternent les capitalistes à coups de deniers publics.

Correspondant LO