Un vaccin pour les riches, un autre pour les pauvres

14 Juillet 2021

La société indienne Serum Institute est aujourd’hui le plus gros fabricant de vaccins du monde. Elle assure notamment la fabrication en sous-traitance de vaccins AstraZeneca. Elle en vend sous licence aux pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud, soit directement, soit via le programme Covax.

AstraZeneca est assuré de toucher 50 % du prix de vente de chacun de ces vaccins. Mais, comme le font souvent les multinationales en pareil cas, il n’a pas voulu que cette commercialisation se fasse sous le même nom que celui qu’il utilise pour le vendre aux pays riches. C’est donc sous le nom de Covishield qu’il est distribué. Cela a une conséquence bien concrète aujourd’hui pour ceux qui ont reçu ce vaccin et qui souhaitent voyager. En effet l’Union européenne a homologué le vaccin AstraZeneca, mais pas le Covishield, de sorte que le voyageur vacciné avec ce vaccin estampillé low cost , lorsqu’il arrive à Paris par exemple, n’est pas reconnu comme vacciné par les autorités françaises.

S. F.