Hidalgo : indignation de circonstance

14 Juillet 2021

Dans une tribune dans le Journal du Dimanche, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, s’est prononcée contre le recul de l’âge de la retraite, déclarant qu’il serait « profondément injuste ».

Hidalgo se prépare pour l’élection présidentielle et, en bonne candidate à la candidature, préfère se démarquer de Macron.

Fort justement, elle explique qu’une telle mesure d’âge « frapperait les professions exposées à la pénibilité, celles-là mêmes que nous avons applaudies à 20 heures pendant des mois : le personnel soignant, celui des supermarchés, des établissements sanitaires et sociaux et des services d’aide à domicile, les ouvriers du bâtiment, de l’agroalimentaire, les livreurs, ou les agents de sécurité ».

Bien d’autres socialistes ont, avant elle, fait de telles déclarations, pour les oublier rapidement en arrivant au pouvoir. Non seulement ils se gardaient bien de revenir sur les réformes de leur prédécesseur de droite mais, le plus souvent, ils les ont aggravées par de nouvelles mesures.

Hidalgo veut à son tour refaire le même coup. Merci, on a déjà donné !

Alain CHEVARD