L’informatique pas fantastique !

07 Juillet 2021

Pour expliquer la désorganisation des épreuves du bac, le ministère a évoqué la nouveauté de l’utilisation de l’outil informatique pour la correction.

De fait, les copies sont maintenant scannées et adressées à un correcteur qui doit les corriger de chez lui. Ce n’est pas du tout un progrès. De nombreuses copies mal scannées sont illisibles. Outre le fait que le travail de correction sur écran est plus pénible, les correcteurs sont seuls chez eux face à leur ordinateur. Auparavant, convoqués ensemble pour retirer les copies, s’ils jugeaient en avoir trop, ils s’organisaient et les laissaient sur place en exigeant le recours à un autre correcteur.

Une correctrice de philo a ainsi corrigé 106 copies en dix jours. Soulagée d’être enfin en vacances, elle a en reçu 66 de plus, à corriger en 48 heures !

A. U.