Droite : où est ta mangeoire ?

02 Juin 2021

Abandonnée par une partie de son électorat, la droite semblait écartelée entre trois chevaux : Macron, qui en attiré une partie en lui offrant des postes, Le Pen, qui en a gagné une autre en lui promettant un avenir, Jacob, l’actuel président du parti LR, qui croit pouvoir préserver l’héritage en se gardant à droite et à gauche.

Guillaume Peltier, numéro deux du parti, a désormais décidé de tirer de son côté. Il a demandé, lors d’une interview à RTL dimanche 31 mai, une justice d’exception contre les terroristes et affirmé avoir les « mêmes convictions » que Robert Ménard, le maire de Béziers, soutenu par le RN et familier des provocations racistes. En cas de deuxième tour opposant Macron et Le Pen, Peltier voterait blanc. Il propose en fait à LR de changer de pied et d’envisager une alliance avec le RN.

À droite toute, sus aux immigrés, haro sur les travailleurs et vivent la police, les prisons, l’argent facile et le grand capital ! De quelque côté qu’ils tirent, tous ces attelages produisent le même crottin, pour ne pas dire la même m…

P. G.