Michelin : la crise... connais pas !

26 Mai 2021

À l’assemblée des actionnaires du 21 mai, Michelin a annoncé une augmentation de 15 % du dividende qui leur sera versé.

Les gros actionnaires vont récupérer autour de 410 millions d’euros sur les 625 millions de bénéfices réalisés en 2020. Et en 2021, Michelin prévoit 2,5 milliards de bénéfices et une provision d’un milliard. Au bout d’une année de crise sanitaire, la santé financière du groupe, elle, reste bonne.

Du côté des travailleurs, on n’en est pas là ! L’augmentation générale des salaires prévue sera de 0,5 % à partir de mai, soit 5 à 7 centimes de l’heure, et de 0 % pour les techniciens et cadres. Michelin poursuit son offensive avec des salaires en bas de l’échelle, des centaines de suppressions d’emplois et une dégradation des conditions de travail pour ceux qui restent. C’est de cette aggravation de l’exploitation que Michelin tire des profits plus que confortables.

L’argent dans les coffres-forts de Michelin ne manquerait donc pas pour augmenter les salaires. Mais pour obtenir des salaires décents, les travailleurs doivent préparer leur propre plan de lutte et imposer leurs revendications.

Correspondant LO